Icone loupe Icone facebook Icone Twitter Icone Linkedin

Projet de rapprochement entre l’ACAM et l’AJC

Régis Bourdot

Chères.ers amies.is journalistes, nous revenons vers vous  pour vous informer de l’avancement du projet de rapprochement avec l’ACAM, association des journalistes des activités de la maison.

Certains d’entre vous trouvent que c’est bien long… et c’est vrai que cela fait deux ans que le sujet est débattu en assemblées générales et lors de réunions de bureaux communes entre les deux associations. Un tel projet nécessite d’y réfléchir sérieusement pour trouver les conditions qui fassent consensus.

La première idée qui était de rassembler les deux entités dans une structure commune (« association chapeau ») avec une caisse commune à laquelle chaque association abonderait pour financer des évènements communs, a été abandonnée : trop de complications, trop lourd à gérer… 

Finalement le choix a été fait de créer une nouvelle association en mutualisant tous nos outils et nos moyens, afin que chaque adhérent puisse bénéficier d’un réseau plus puissant et de services élargis.

Cette nouvelle association sera aussi plus représentative de nos professions. La solution la plus simple et la moins couteuse est la dissolution des deux structures et la fondation d’une nouvelle association. Ce sera l’objet de notre prochaine assemblée générale le 27 février 2020.

 

Quelles actions, quels services attendez-vous de la future association ?

Afin de nous aider à finaliser les nouveaux statuts qui sont en cours de rédaction, nous vous proposons un petit brainstorming collectif à distance.

Cela ne vous prendra qu’une minute. Répondez spontanément à ces deux questions (réponses totalement ouvertes, plusieurs réponses possibles, un seul mot peut suffire).

  • À quoi peut servir une association de journalistes ? 
  • Qu’est-ce qu’une association élargie (ACAM-AJC) pourrait apporter aux journalistes intégrés /pigistes en termes d’outils, de services, d’informations concernant notre métier et les secteurs couverts par notre presse spécialisée ? 

Merci d’avance à celles et ceux d’entre vous qui prendrez la peine de nous répondre directement dans le questionnaire, afin de faciliter le dépouillement de vos réponses.